flags/fr.png flags/gb.png

FIN DE PARTIE

 

2013 fut pour moi une date anniversaire, 20 ans, et la fin de mes activités en Bulgarie… avec un seul regret, la CLASSE LIBRE du moins son idée ne fut reprise par personne, dommage.
Nous avions fait de cette utopie un rendez-vous régulier, l’un des points phares d’une activité culturelle en peine d’idée et d’ambition de ce côté des Balkans.
La CLASSE LIBRE a reçu une partie de la scène culturelle française, versant cinéphilie et quelques institutions, ARTE, Le FRESNOY, ARTPRESS, SUNNY SIDE. 
Ces personnalités venues régulièrement programmer, montrer, et échanger sur les enjeux esthétiques et politiques du cinéma, des origines au plus contemporain de sa production.

Merci à eux d’avoir fait un détour par Sofia, d’y avoir apporté leurs connaissances mais surtout leurs passions et leurs enthousiasmes. Merci à toi Charles Tesson, d’avoir cru à ce projet et de l’avoir brillamment animé dès l’origine, merci à mon équipe, car ces CLASSES LIBRES ont convoqué un travail d’organisation et de communication important, merci aux talentueuses traductrices qui ont inlassablement traduit nos intervenants. Merci à la BNT (Télévision National Bulgare) à La Radio Nationale Bulgare pour avoir très largement communiqué les contenus, et reçu la plupart des intervenants des CLASSES LIBRES.

Patrick Sandrin



UNE RECONNAISSANCE FRANCO BULGARE

Remise des insignes “Chevalier des Arts et des Lettres” par Yves Saint-Geours, Ambassadeur de France à Sofia.

Remise du “Siècle d’Or” par le Ministère des Affaires Extérieures et de la Culture bulgare.





PASSER L'INTRO